Cliquez sur les images pour acquérir mes livres : frais de port gratuits et envoi rapide.

Pour suivre mon actualité ou me contacter : sur Facebook.

Périodisation de l’entraînement: de la branlette intellectuelle pour débilos

25/10/2014 | Etudes Musculation

 

Périodisation de l’entraînement: de la branlette intellectuelle pour débilos ou comment rendre compliqué une chose très simple. Quand le gauchiste se mêle de muscu, c’est pas bon signe. Ce qui suit est très drôle.

Modélisation des effets de l’entraînement : revue des différentes études
Science & Sports Volume 29, Issue 5, October 2014, Pages 237–247       S. Morin

Maîtriser les interactions entre entraînement et performance est la préoccupation de tout entraîneur. Des modèles mathématiques existent pour décrire et prédire les effets de l’entraînement sur la performance. Ils postulent que chaque séance augmente l’aptitude et la fatigue et que leur différence détermine le niveau de performance.

Actualités

Bien qu’existent plusieurs méthodes de quantification de la charge d’entraînement, son calcul consensuel se définit comme le produit du volume et de l’intensité. Les différences se situent dans le choix des marqueurs. Malgré des années de recherche, aucun marqueur unique n’a pu être identifié, tant pour l’aptitude que pour la fatigue, rendant difficile la prédiction du niveau de performance d’un athlète.

Perspectives et projets

L’évolution continue de l’électronique et des objets communicants peut permettre d’augmenter la quantité de marqueurs quantitatifs et qualitatifs comme le nombre de données nécessaires à la conception et au calibrage individuel des modèles. L’objectif ne serait pas tant de prédire la performance maximale d’un athlète à un moment donné que de déterminer sa capacité de performance en tant que probabilité de pouvoir réaliser un haut niveau de performance.

Conclusion

L’objectif serait de définir une capacité individuelle d’adaptation globale à l’entraînement pour déterminer des seuils et des stratégies de distribution optimales de la charge, afin d’éviter surmenage, surentraînement et blessure.

Partagez :

Voir aussi :


Commenter

Commenting is not available in this weblog entry.