Cliquez sur les images pour acquérir mes livres : frais de port gratuits et envoi rapide.

Pour suivre mon actualité ou me contacter : sur Facebook.

Comment le niveau sanguin de vitamines évolue t’il dans la journée?

24/12/2014 | Etudes Compléments alimentaires

 

Variation des concentrations en vitamines chez l’homme sain : l’heure de prélèvement a-t-elle un impact clinique sur les résultats obtenus ?
E. Blond   Nutrition Clinique et Métabolisme Volume 28, Supplement 1, December 2014, Pages S76–S77

Introduction et but de l’étude

Le dosage des vitamines est indiqué chez l’homme afin d’apprécier son statut en micronutriments. Cependant la détermination de ces concentrations est soumise i) à la variabilité analytique des techniques de dosage ainsi que ii) à la variabilité intra-individuelle et à la variabilité inter-individuelle. Pour une juste interprétation clinico-biologique des résultats et une évaluation de leur évolution dans le temps, il est indispensable de connaître ces paramètres. L’objectif de notre travail a été de déterminer les variabilités intra et inter-individuelle des concentrations en vitamines B1, B2, B6, B9, B12, C, A et E et de définir si ces concentrations étaient ou non impactées par les situations de jeun ou d’alimentation.

Matériel et méthodes

5 sujets sains ont été prélevés toutes les douze heures pendant 96 heures, à trois reprises, à 1 mois d’intervalle. Au cours de ces 3 périodes, il était demandé au sujet de conserver leurs habitudes alimentaires. La variabilité intraindividuelle a été estimée comme étant équivalente à la moyenne des coefficients de variations (CV) des concentrations en vitamines obtenus lors des 18 mesures pour chaque individu et en soustrayant à ce CV la variabilité analytique estimée par le CV de reproductibilité du dosage. La variabilité interindividuelle a été estimée comme étant égale à la moyenne des coefficients de variations des concentrations en vitamines obtenus lors des différentes mesures pour l’ensemble des individus et en soustrayant à ce CV la variabilité intra-individuelle et la variabilité analytique. Les concentrations obtenues en période de jeun ont ensuite été comparées aux concentrations postprandiales pour apprécier l’influence du moment de prélèvement sur les concentrations en vitamines.

Résultats et Analyse statistique

La variabilité intra-individuelle des concentrations en vitamines étudiées oscille entre 3,9 et 21,1 % (Vitamine B1 : 8, 0 % ; B2 : 6, 3 % ; B6 : 20, 0 %, B9 : 18, 2 % ; B12 : 7, 8 % ; C : 26, 1 % ; A : 7,4 % et E : 14,7%). Comme attendu, la variabilité inter-individuelle des concentrations en vitamines dépasse la variabilité intra-individuelle (Vitamine B1 : 10, 1 % ; B2 : 12, 3 % ; B6 : 25, 3 %, B9 : 25,1 % ; B12 : 30, 9 % ; C : 13,9 % ; A : 16,0 % et E : 31,1 %). Ces données sont en accord avec les résultats retrouvés dans la littérature pour des matrices similaires. L’analyse des concentrations en vitamines à jeun par rapport à l’analyse des concentrations en vitamines en postprandial n’a pas révélé de majoration des concentrations en vitamines en dehors des périodes de jeun à l’exception de la vitamine E qui voit sa concentration augmentée en postprandial, 8 heures après l’absorption du repas (26,81 ± 0,96 vs 28,29 ± 0,38 μmol/L, p =0,05 : période de jeun vs période postprandiale).

Conclusion

Ces données nous ont permis d’évaluer la significativité des variations de concentrations obtenues en pratique pour chaque individu mais également d’établir des spécifications de qualité souhaitable pour nos techniques de mesures permettant de fixer les limites de justesse et d’exactitude de nos dosages. Ces données nous ont permis de savoir qu’à l’exception de la vitamine E, les prélèvements de vitamines B1, B2, B6, B9, B12, C et A pouvaient être réalisés à n’importe quelle période de la journée et ne nécessitait pas le respect d’un jeun pour suivre les variations en concentrations en vitamines.

Partagez :

Voir aussi :


Commenter

Commenting is not available in this weblog entry.