Cliquez sur les images pour acquérir mes livres : frais de port gratuits et envoi rapide.

Pour suivre mon actualité ou me contacter : sur Facebook.

La leptine : un modulateur de l’activité des cellules Natural Killer ?

27/02/2015 | Echauffement et blessures et Etudes Perte de poids et Etudes Anti-âge

 

La leptine : un modulateur de l’activité des cellules Natural Killer ?
Nutrition Clinique et Métabolisme Volume 29, Issue 1, February 2015, Pages 12–25         Marie-Chantal Farges

Les cellules Natural Killer (NK) sont non seulement des effecteurs cytotoxiques de la réponse immune innée dirigée contre les cellules tumorales ou infectées mais aussi d’importants immunorégulateurs. Leur activation résulte d’une balance entre signaux inhibiteurs ou activateurs issus de multiples récepteurs. La leptine, produit par les adipocytes, est un facteur métabolique majeur qui module le système immunitaire. L’hyperleptinémie est un facteur de risque de dysimmunité et de cancer en lien, notamment, avec une moindre vigilance anti-tumorale. Cette revue fait la synthèse de la littérature traitant de l’impact de la leptine sur les cellules NK. In vitro, la leptine, en concentration similaire à celle retrouvée en situation d’obésité, stimule non seulement l’activité métabolique mais aussi l’activité lytique des cellules NK. À l’inverse, in vivo, l’hyperleptinémie associée à un régime hypercalorique ou une obésité constitutive, n’est pas corrélée à la cytotoxicité des cellules NK ce qui laisse supposer l’émergence d’une leptinorésistance.

Partagez :

Voir aussi :


Commenter

Commenting is not available in this weblog entry.