Annexes

Biographie

01/10/2009 | Annexes

 
1969
Neuf mois après la chienlit de mai 68, en réponse à l’appel du Général de Gaulle, Michael Gundill naît le 23 février.
1979
Il commence l’aviron, un sport qu’il pratiquera 8 ans en skiff.
1983
Afin de se muscler pour l’aviron, il débute la musculation chez lui (faute de salle) avec une barre à mine de 6 kg et une paire d’haltères de 2 kg.
1986
Après trois ans d’entraînement chez lui avec du matériel de fortune, il entre enfin dans une salle de musculation digne de ce nom : le Weider Gym, Quai d’Austerlitz.
1989
Départ pour les Etats-Unis, la terre promise du bodybuilding.
1990
Bachelor of Business administration (BBA), Temple University, Philadelphie. Il en profite également pour effectuer un pèlerinage d’un mois au Gold’s Gym de Venice.
1992
Master of Business administration (MBA), University of Dallas, Texas.
1993
Début de sa correspondance avec celui qui deviendra son mentor : Dan Duchaine. C’est sous l’égide de Dan qu’il fera ses premières recherches dans les périodiques médicaux. D’abord limitée à la lecture de cinquante titres différents concernant la physiologie, la nutrition ou encore l’endocrinologie ; ce chiffre a été multiplié depuis par plus de dix en dix-sept ans.
1995
Il commence à écrire des articles sur l’entraînement, les régimes et les compléments alimentaires pour la revue le Monde du Muscle. Cette collaboration le fera connaître en France et durera plus de dix ans.
1997
Il collabore à la Newsletter de Dan Duchaine, Dirty Dieting. Il devient rédacteur au magazine américain IronMan. Il est le premier à souligner les applications pratiques pour le sportif de l’existence de protéines “rapides” et protéines “lentes”.
1998
Il décroche le titre du meilleur article de l’année paru dans un magazine de musculation lors du quatrième Academy of Bodybuilding Fitness & Sports Awards en Californie.
1999
Il sauvegarde une dizaine de machines Nautilus, vouées à un abandon certains par des propriétaires peu soucieux de ces reliques mythiques.
2000
Il arrête de s’entraîner en salle, pour se réfugier dans sa salle personnelle qu’il étoffe de nouveaux matériels de manière régulière. Il possède aujourd’hui plus de trente machines professionnelles de diverses marques (Cybex, Technogym, Universal, Hoist...), mais toujours avec une majorité de Nautilus.
2007
Publication de son premier livre en collaboration avec Frédéric Delavier : le Guide des compléments alimentaires pour sportif.
2008
Publication du Guide des compléments alimentaires pour maigrir.
2009
Publication de La méthode Delavier de musculation et du Guide des compléments alimentaires anti-âge.
2010
Publication de La méthode Delavier de musculation volume 2, du Guide des boosters sexuels : compléments alimentaires et médicaments, du Guide du stretching et Des abdos d’enfer.
2011
Publication d’Apprendre l’anatomie.
2012
Publication d’Exercices de musculation pour les nuls, Musculation pour le fight et les sports de combat, d’Abdos : musculation et gainage et du Guide des compléments alimentaires pour sportif (2e édition).
2013
Publication du Guide des tractions.

Dan Duchaine à propos de Michael Gundill :

I happen to know the guy who wrote about that on the Net - Dharkam. That’s note his real name, but he’s a smart guy. He’s one of the two or three people I really trust. He’s probably the only one, outside of myself, who gets really creative with the research. [...]If Dharkam says it works, it probably does. I know there is no research on it, but I’ve known this man for at least three or four years. He’s always been thought provoking, and many times, when people say he’s full of shit, he always pulls out a reference to validate whatever he said.

Charles Poliquin à propos de Michael Gundill :

He has a refreshing look at hypertrophy routines. He can be found in IronMan, and also has valuable insights on nutrition.

Contact

01/10/2009 | Annexes

 

Pour des questions spécifiques à mes livres, j’anime une rubrique sur les forums SuperPhysique.

Pour tout autres propositions ou remarques, vous pouvez laisser un commentaire sur ce billet ou m’écrire directement à : .(JavaScript must be enabled to view this email address).